BNT english

entêtes cell2

jeudi, 27 août 2015 09:22

Un an après le CMA2014, l’Équipe des chefs de file est bien active en Acadie des terres et forêts

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Suite à la parution d’un article intitulé “Un an après le CMA, la fierté acadienne est discrète au Madawaska” dans le journal Acadie-Nouvelle du 13 août, j’aimerais rappeler, que l’Équipe des chefs de file, a pour mandat de stimuler, et faciliter, la collaboration régionale et d’assurer, également, un développement économique durable car nous croyons sincèrement qu’ensemble « Nous pouvons  réussir ici » dans l’Acadie des terres et forêts.

Rappelons également quelques faits qui peuvent rendre fiers les citoyens de l’Acadie des terres et forêts :

  1. Au jour du 15 août 2015, il y plus de citoyens de l’Acadie des terres et forêts qui  célèbrent la Fête nationale de l’Acadie que jamais. Les citoyens de Dégelis au Témiscouata ont accueilli la fête régionale et d’autres municipalités de la région ont également célébré. C’est grâce au CMA 2014 et en tant que présidente de l’Équipe des chefs de file ça me réjouit.

  2. En moins d’un an, l’Équipe des chefs de file a réussi à mettre sur pied un organisme à part entière dans une région qui regroupe 2 pays, 2 provinces canadiennes et un état américain. Nous avons adopté un plan stratégique et nous mettons en œuvre un plan d’action qui découle de notre mandat. Le soutien aux célébrations du 15 août s’inscrit dans notre 5e axe d’intervention qui vise à favoriser les échanges entre les 3 secteurs. Il ne faut pas oublier qu’avant le projet du CMA 2014, les liens historiques qu’on partageait autrefois étaient presque disparus. Je suis fière d’où nous sommes rendus comme région et j’anticipe avec beaucoup d’enthousiasme les années à venir.

  3. À l’heure où on se parle, suite à un Forum régional les lacs et cours d’eaux communs s’étant tenu en juin dernier, un groupe d’experts prépare actuellement une demande de financement à un organisme international. Ce n’est qu’un exemple de projet concret qui ne serait pas possible sans une collaboration régionale. Nous avons d’autres exemples, restez à l’écoute pour les prochains développements dans l’Acadie des terres et forêts. 

Une base solide pour un développement économique durable

Le legs, que l’équipe du Congrès mondial acadien 2014 a voulu donner à la région de l’Acadie des terres et forêts, était le développement d’un volet économique qui aurait une continuité après le CMA.

Mettre en place un organisme pour assurer cette continuité a été, dans la dernière année, notre priorité. Dans les 12 derniers mois, nous nous sommes entendus sur les axes d’interventions prioritaires pour le développement économique de l’Acadie des terres et forêts et nous avons mis sur pied différents sous-groupes de travail, mobilisant plus d’une centaine de personnes, qui travaillent activement à l’atteinte des résultats ciblés par notre plan stratégique.

Vous avez parlé, dans votre article, qu’il doit y avoir une base solide pour assurer un suivi constant. C’est en effet cette base que nous mettons en place et ce de manière durable.

Tel que mentionné plus haut, parmi nos axes d’interventions, nous visons à ce que, au-delà du CMA de 2014, il se développe un sentiment d’appartenance régionale. Ce sentiment d’appartenance, cette fierté, permettent le développement du réflexe régional, que ce soit dans le développement des affaires, mais aussi dans l’accroissement de la mobilité de la population entre les secteurs de l’Acadie des terres et forêts. C’est bénéfique pour tous que de mettre en valeur nos atouts régionaux.

La fierté d’être citoyens de l’Acadie des terres et forêts peut se développer de plusieurs façons. Nous souhaitons la développer en obtenant des résultats concrets par la collaboration et par l’action.

C’est, bien sûr, un de nos défis communs dans la région de l’Acadie des terres et forêts que de garder vivante cette volonté de collaborer pour l’atteinte d’un objectif commun. Le succès du CMA 2014 est une preuve concrète qu’on peut réussir ensemble de grandes choses en Acadie des terres et forêts. Il y en aura d’autres, nous sommes confiants.

Notre objectif commun, maintenant, est de réussir ici, en stimulant et en facilitant la collaboration régionale et en assurant un développement économique durable. 

En terminant, je trouve décevant que le journaliste de l'Acadie-Nouvelle n'ait pris la peine de communiquer avec nous afin d’obtenir notre version des faits avant de rédiger cet article qui propage un discours non constructif ni pour l’Acadie des terres et des forêts ni pour l’Acadie dans son ensemble.

Samedi le 15 août 2015, à Dégelis, se sont réunies des centaines de gens afin de prendre part au Tintamarre régional et pour célébrer nos racines acadiennes. Une grande réussite ! L’Acadie des terres et forêts vous donne rendez-vous en 2016, à la fête régionale du 15 août à Edmundston cette fois. 

Lu 3700 fois Dernière modification le lundi, 31 août 2015 12:21
Lise Ouellette

Présidente de l'Équipe des chefs de file de l'Acadie des terres et forêts et directrice du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, campus d’Edmundston.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
      



Copyright © 2015 Réussir ici! - Tous droits réservés